Le projet s'annonce plus éprouvant que prévisible et moins visionnaire que prévu : beaucoup parmi les locataires gracieux du lieu n' ont toujours pas trouvé la sortie, tout comme les touristes errant du côté de Trianon sur les coups de 19 heures. il me faut désormais leur parler, les rassurer... Je suis épuisé.

Je n'y retourne plus avant quelques semaines, n'ayant même plus deux euros en poche, utilisés pour recouvrir de suie les murs d'une vénérable église.

1792.