02 septembre 2013

Bon ben.... J'y retourne

                                                                                           
Posté par fhgalland à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2013

An adventure,

... Je n'y suis pas allé aujourd'hui. Tout m'apparaît clairement, désormais : en définitive, je retourne les lieux de la disparition en convoquant les apparitions vues par d'autres. Ca ne peut pas marcher, bien sûr, puisque dès le début, je me mens. Il n'y a pas plus d'issue que de fantôme à Trianon. Les seuls présents sont les miens. Fantômes, fantasmes, c'est kif kif ; mon histoire s'est terminée l'été 1979 en descendant l'allée royale, à mi-chemin entre le chateau et le domaine de la reine. ... Je ne suis plus le roi depuis... [Lire la suite]
Posté par fhgalland à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2013

An adventure,

"Je n'ai d'autre désir que de t'appartenir, Je n'ai d'autre secours que de naître à l'amour". L'impression d'avoir passé l'été à me laisser flotter à la surface. Pourtant, seul un dessin y a été emporté. Encore un mesonge au même titre que les pierres feintes de la maison de la reine... L'inconnu du lac la veille au soir, de tout aussi inconnus sur le lac aujourd'hui mais moins dangereux conversent allongés dans l'herbe. les groupes ne se posent pas les mêmes questions, c'est sûr. Et je dois m'habituer un, ne plus déprecier ce qui... [Lire la suite]
Posté par fhgalland à 20:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2013

An adventure,

31 août. Mircea Eliade dans le RER et la recherche de lieux sacrés. Les guêpes ont envahi le salon de thé. Maintenant que je connais tous les coins à moustiques et à fourmis rouges il m'apparaît que je peux publier un guide sur le domaine. Repérages vers la ferme puis le hameau.... "On se croirait chez les hobbits"... le cygne diabétique du domaine manque de m'avaler la main. Raphaël me raconte que son grand père hante une maison ; et c'est au Pérou... Plusieurs personnes dont une femme de ménage -ce qui a pour moi valeur de preuve,... [Lire la suite]
Posté par fhgalland à 01:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2013

An adventure,

Le sourire de la veille puis l'étang vers lequel un dessin s'envole, une femme en bleu, la même une deuxième fois alors qu'elle a quitté les lieux depuis vingt minutes, une adolescente enfin assise à côté d'un sphynx du Belvédère. de nouveaux points de chute m'apparaissent tout aussi mystérieux entre la ferme de Jussieu et le hameau. Mon récit m'apparaît être le miroir déformé de René Leys, achevé sur le retour : A la fois narrateur et héros, je suis rentré dans le palais du dedans vidé de ses habitants. Je convoque une aventure... [Lire la suite]
Posté par fhgalland à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 août 2013

An adventure,

Alors que je tâche de calculer les rapports de proportions entre son genou et sa tête, il se retourne vers son angle mort et je lis en ses yeux une fraction de seconde de peur interminable. Passé l'après midi à la même place à apprendre à accepter des situations identiques. Un arc-en-ciel  souriait au dessus de l'étang.
Posté par fhgalland à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2013

An adventure,

Chèvres et hameau. "Ne leur dis pas tout", me dit Valérie sur la banquette opposée. Mais leur dire quoi ...
Posté par fhgalland à 23:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2013

L'été raccourcit,

... Mes pas s'accélèrent, signe que les vacances s'amenuisent.... -Est-ce que je t'ai manqué ? -Ca va, j'ai plutôt l'impression que c'est moi qui me suis manqué cet été. Il se rabougrit comme peau de chagrin et j'en culpabiliserais presque... Presque.
Posté par fhgalland à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2013

An adventure,

J'arrive trop tard comme souvent d'ailleurs. Me cantonne à la terrasse du salon de thé à tâcher de représenter des gens qui partent les uns après les autres.
Posté par fhgalland à 23:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2013

An adventure,

La porte de gauche sur les jardins est fermée, celle de droite est payante. Un flot de visiteurs en sens inverse me refoule de toute manière vers la cour. Il ne me reste que vingt minutes me dit-on pour atteindre le domaine de la Reine, je capitule et m'engouffre dans le circuit des grands appartements qui semblent déserts mais que je n'ai rarement vu aussi denses. L'air y est irresponsable et les gardiens suffoquants hâtent la fermeture. Je me résouds à ne pas insister et bifurque sur le retour vers les cloches tintantes de Notre... [Lire la suite]
Posté par fhgalland à 22:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]