N me dit qu'il y a des endroits où je ne dois pas aller. Dans la chapelle du Louvre est exposée en ce moment une poupée effrayante provenant d' Haïti. Rien de tel à Trianon.

Pourtant la notice du catalogue précise que l'objet a été "désacralisé" tout en s' en étonnant, comme pour éviter tout crédit envers une quelconque superstition.

 

J'hésite à retourner au Louvre ; je n'aime pas cet objet. J'aime hanter les lieux. C'est une forme de hantise qui nous sépare et nous relie, cette poupée incrustée de miroirs et moi ; non pas que je ne supporte pas la rivalité, mais je suis superstitieux. Et nous ne travaillons pas de la même façon.